fitness journey · lecture

My Miracle Morning

Jour 0 : la fin du livre d’Hal Elrod

J’ai fini le livre aujourd’hui et je crois que si je ne commence pas demain à mettre en pratique ma lecture, je pourrais ne jamais le faire. Alors qu’il est un peu plus de minuit, j’avance mon réveil de 30 minutes et me persuade que quand je vais me réveiller je pèterai la forme et pourrai commencer la journée avec énormément d’énergie. Ce que je n’avais pas prévu par contre c’est que je n’allais pas bien dormir et me réveiller toutes les heures en étant persuadée que ma journée commençait.

Jour 1 : lundi 13 février 2017

Finalement, à 6h10, il est enfin temps pour le vrai réveil. Je sors du lit d’un coup mais ça reste comme d’habitude. Je n’ai jamais été une grande fan du bouton snooze (à part quand je fais la sieste). Je file à la salle de bain, me lave le visage et enfile ma tenue de sport. J’ai décidé que cette première séance se découperait de la façon suivante :

  • 5 minutes de méditation
  • 5 minutes d’affirmation + visualisation
  • 10 minutes d’exercices physiques
  • 5 minutes d’écriture dans mon bullet journal
  • 5 minutes de lectures d’articles de journaux en japonais.

Il faut savoir que je faisais déjà de la méditation mais le soir, avant de me coucher. Idem pour l’écriture dans le bullet journal. Je lis aussi tout le temps des transports en commun (30 minutes *2 par jour) et fait du sport 5 fois par semaine. J’ai déjà remarqué que j’ai du mal à me motiver le soir pour le sport, que je préférais l’époque de la recherche de boulot où j’avais du temps le matin pour faire du sport au saut du lit. Alors bien sur ces 10 minutes ne sont pas là pour remplacer mes exercices du TBC en rentrant du boulot mais pour me réveiller et dynamiser ma journée.

J’ai voulu tester cette méthode par curiosité d’abord mais aussi parce que j’ai tendance à m’éparpiller dans la journée, à procrastiner et manquer de motivation. Mais j’en ai marre, marre de râler après tout ce qui me tombe dessus, de rechigner à faire des tâches qui demandent de s’investir mais surtout, j’en ai marre de ne pas réussir à me concentrer sur une tâche. Je me fais l’image d’un enfant de 5 ans voir moins. Je veux retrouver cette étincelle, me sentir bien dans mon boulot même si tout ne me plaît pas. Je veux de la passion et je ne lâcherai pas. Cette semaine test est là pour ça. Changera-t-elle ma vie au travail ? On le verra bien. En tout cas aujourd’hui c’était une journée en demie teinte avec ma nuit en kit

giphy1

ça c’est ce qui se passe dans ma tête pendant la séance d’affirmation / visualisation 😀

Jour 2 : mardi 14 février

J’ai encore eu plusieurs réveils dans la nuit trahissant mon impatience à me lever. J’ai envie que ça s’arrête et que je fasse enfin une nuit entière. D’un autre côté ça montre mon enthousiasme pour ce changement promis et ce n’est pas pour me déplaire. Ce matin, même routine qu’hier sauf que pour le sport j’ai choisi de faire une séance (enfin 2) piochées dans l’application “30 jours – fitness”. Je n’avais pas envie de réfléchir à un programme et ça s’est avéré une bonne solution.

Ma journée s’est déroulée avec un peu plus de motivation. Je n’ai pas eu de coup de mou dans l’après-midi mais je ne suis pas encore au meilleur de mes capacités. J’ai osé demandé de l’aide à des collègues et tenté de mettre l’ambiance dans ce bureau qui changera sous peu (réorganisation des équipes, bye bye les anciens collègues). Pour une fois j’ai senti un vrai esprit d’équipe, c’est dommage que ça arrive aussi tard mais ça m’apprend comment agir pour la suite, mieux vaut tard que jamais. Mes leçons du jour sont donc : ne pas hésiter à demander de l’aide et avouer ses faiblesses ET ne pas attendre des autres qu’ils agissentet s’impliquent dans une bonne ambiance si on n’est pas soi-même moteur du changement. VOILA, vivement demain

giphy

Jour 5 : vendredi 17 février

Une semaine entière de boulot à ce rythme. Je dois dire que ça me réussit plutôt bien : je baille très peu et suis beaucoup plus motivée. Bien sûr j’ai encore quelques passages à vide par moment et je me laisse distraire. Je ne suis pas à 100% tout le temps mais je sens que je travaille mieux, que j’avance dans mon travail à un meilleur rythme qu’avant. J’ai moins peur de prendre des décisions et mes responsabilités. Je pense continuer encore, je fais des progrès sans faire grand chose de plus qu’avant alors pourquoi s’en priver ? Demain comence le week-end, je ne me lèverai pas à 6h10 comme les jours de la semaine mais dès mon réveil, je ferai mon Miracle Morning, j’en ai envie et un peu aussi besoin.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s